J’ai choisi de méditer, faire du yoga, plutôt que de faire des enfants

 

J’ai choisi de méditer, faire du yoga, plutôt que de faire des enfants.

C’est mon choix, je ne dois rien à personne.

Je n’ai pas à me lever le matin à 7h. Personne à déposer à l’école ni à qui préparer des p’tits-dèj, ou choisir les vêtements.

J’ai du temps pour moi.

Pour écrire, penser, danser, rêver, aimer.

C’est mon choix.

C’est ce qui est juste pour moi.

Je sais que je me respecte en écoutant mes besoins.

Et jusqu’à aujourd’hui, mes besoins me disent de vivre libérée de la maternité.

Ça ne veut pas dire que je n’aime pas materner. J’aime mes neveux, mes frères et sœurs, mes amis.

Je peux être une bonne mère pour ceux qui m’entourent et pour moi-même.

Je n’ai pas de manque de grossesse ou d’ « avoir » ou de « faire » un enfant.

Au contraire, quand je vois mes amies mères, je suis et heureuse pour elles, et heureuse pour moi de ne pas avoir fait ce choix.

Libre de vivre en dehors du schéma imposé par la société ( Être femme, c’est « avoir » des enfants, être en couple, bla bla… » ou « Si tu ne veux pas d’enfant, t’es pas normale, ou c’est qu’il y a un truc qui ne va pas … » Bref ! )

Est ce qu’il n’ y aurait que les hommes qui seraient libre de ne pas avoir envie de faire des enfants ??  Et encore…

Libre de vivre à mon rythme, sur une planète déjà surpeuplée, dont aucun gouvernement ne veux aborder le sujet de peur de heurter la sensibilité, mais balance des virus et autres systèmes d'extermination massive, l’air de rien.

J’écoute mon cœur, mon corps et mon âme.

Jusqu’à aujourd’hui ce désir ne m’a pas habité, même si je l’ai croisé quelquefois. Puis je l'ai regardé partir, en lui disant « merci, au-revoir, ce n’est pas pour maintenant ».

Et peut-être pas pour cette vie.

Pour l’instant je donne naissance à d’autres formes, (je sais que l’un n’empêche pas l’autre) et je suis heureuse comme ça .

Peut-être un jour je changerai. Rien n’est permanent, sinon le changement.

Mais aujourd’hui je me sens en harmonie telle quelle. Je remercie le ciel chaque jour, (et ma mère de m’avoir donné 2 frères et 2 sœurs plus jeunes)  pour cette chance de vivre ainsi.

Gratitude .

 

Angélique Thiriet

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0

ATELIER YOGA TIBÉTAIN du RÊVE ET DU SOMMEIL : TOUTES LES INFOS 

Retrouvez ici mon Interview pour BTLV  :

Interview Complète
Yoga et méditation.mp3
Fichier Audio MP3 55.4 MB