THÉRAPIE QUANTIQUE de REPROGRAMMATION de l'ADN 

 

 

"La religion de l'avenir sera une religion cosmique.  Elle transcendera l'idée d'un Dieu incarné, évitera les dogmes et la théologie. Couvrant à la fois le domaine naturel et spirituel, elle se basera sur un sentiment religieux, né de l'expérience d'une unité

significative en toutes choses, naturelles et spirituelles." -   Albert Einstein

 

Consultations Personnelles de coaching de Convergence :

 

Accompagnement en douceur et bienveillance pour vous permettre de vous libérer de vos vieux schémas et faire plus de place pour une énergie nouvelle, un nouvel élan dans votre vie .

1h en face à face ou par téléphone 

 

Pour qui ? 

Pour toutes personnes qui : se retrouvent confrontées à un malaise, une situation difficile, un choix à faire, de vieux programmes récurrents qui remontent à la surface et provoquent des émotions perturbatrices, des relations compliquées 

 

Comment ça se passe ? 

Lors d’un soin, le  problème sera actualisé à la lumière de l’Unité Essentielle et du point zéro,  à partir des livres de Kishori Aird et des protocoles de reprogrammation .

 

LE POINT 0 SPIRITUEL

+ d'infos : voici un extrait complet du livre « Essence » de Kishori Aird Le point 0 

 

Pour chaque malaise ou situation difficile, je vous aiderai à vous reconnecter à votre votre Essence et à rester présent au point zéro sur tous les plans.

 

Le but de ces soins est de vous permettre de rester avec vous-même lorsque vous traversez une période exigeante. C’est ce retour vers L’Essence qui mène à la vitalité et au bien-être.

La séance téléphonique ou au cabinet  dure environ 1h . Ce n’est pas une conversation comme telle; tout ce qu’on a besoin de savoir, ce sont vos informations personnelles et vos symptômes, puis, ensemble, on débute le coaching de Convergence vers soi.

 

Je propose une opinion vibrationnelle, appuyée sur la philosophie du point zéro et de l'Unité,  de l’Essence et de l’Amour de soi.

Cette consultation ne se veut en aucun temps un diagnostic médical conventionnel.

Le but de ces consultations est de permettre à la personne traitée de mieux se connaître et de devenir responsable de ses programmes.

 

 

Tarif : 60€ - Skype ou Tél 50€ 

Pour Prendre rdv directement par tél  ou message via le formulaire de contact

0615631500 

 

 

Angélique Thiriet -  Formée et certifiée au coaching de Convergence par Kishori Aird

(Canadienne, Naturopathe Intuitive et pionnière dans la découverte de la reprogrammation de l'ADN )

 

Pour Lire les témoignages : Livre d'Or 

 

 

L'INTENTION AU POINT 0

Par Kishori Aird (extraits).

 

Le point zéro est une expérience magnétique, dans laquelle nous choisissons d’accueillir simultanément, les aspects négatifs et positifs de nos expériences.

En équilibrant les deux polarités en nous, nous choisissons de vivre dans la compassion et l’amour, qui est le seul moyen de sortir du cercle infernal qui consiste à accueillir les charges négatives et à les utiliser, les intégrer pour qu’elles deviennent comme un des pôles d’un élément qui attirera dans votre vie tout ce dont vous avez besoin.

 

L’INTÉGRATION DES CHARGES NÉGATIVES EST UN PROCESSUS PUISSANT.

 

Voici un exemple : imaginez l’intensité de la charge de la colère accumulée depuis de nombreuses années face à un parent abusif. Si nous pouvions mesurer l’ampleur énergétique de cette colère, nous serions impressionnés par sa force magnétique.

Une fois cette force intégrée, elle devient un pôle négatif formidable, avec lequel nous pouvons agencer un pôle positif équivalent sans avoir besoin de la colère. C’est ce type d’agencement, qui constituera dorénavant, notre pouvoir de manifestation.

Maintenant que nous utiliserons la charge magnétique d’une émotion autrefois troublante et débilitante, pour créer ce que nous voulons au point zéro, nous ne verrons plus la charge négative comme une… chose à combattre, mais bien comme une force créative.

Lire +  

 

 DANS UNE SÉANCE DE COACHING DE CONVERGENCE

 

 Nous ne faisons pas de protocoles pour régler les situations mais pour y répondre en choisissant L’UNITÉ ESSENTIELLE : « En présence de…….( les inquiétudes, les peurs, etc) je demeure en Unité Essentielle… » Pour y arriver, nous demandons quels protocoles ou quelles techniques doivent être utilisés. Il s’agira ensuite de LAISSER AGIR l’Essence.

Par cette approche, au lieu que ce soit nos objectifs qui nous dirigent vers l’Unité Essentielle, c’est l’Essence qui nous dirige vers Ses objectifs.

Le but de cet accompagnement est d’assister les personnes qui nous consultent afin qu’elles puissent choisir de rester en Unité Essentielle à chacun des tournants de leur vie.

 

Pour Quoi Faire ? 

 

  • Révéler et Mettre en lumière sa beauté intérieure

              et extérieure

  • Coexister avec sa part d'ombre, accueillir les

              parties de soi qui sont en souffrance avec      

              bienveillance

  • Se connecter avec ses Ressources Intérieures et la lumière de la vie
  •  Demeurer centré et en unité avec ce qui est 
  • Choisir de se sentir en alignement et en unité dans les dimensions physique, mentale, émotionnelle et spirituelle de sa vie
  • Amplifier la fréquence de son Essence et l'amour de soi.
  • Tout en accueillant avec bienveillance les parties de soi qui sont en souffrance, choisir de se reconnecter à ses ressources internes et révéler sa beauté-Lumière. 

 

Le but étant d'être en unité et en harmonie :

Ainsi, lorsque nous traversons une période exigeante ou simplement dans la vie de tous les jours, nous demeurons avec nous-même et en ouverture à ce qui est .

 

Extraits ci-dessous des livres de Kishori Aird : 

Nous vivons dans un monde qui a besoin de héros et de vedettes . C'est un monde où les extrêmes sont à l'honneur et qui vénère l'extraordinaire et le grandiose au profit de l'innocence et de l'équilibre .

 

Reconnaître que la recherche de l'extraordinaire est bien peu de chose et qu'elle peut devenir une prison, comparée à l'ampleur vibratoire de sa nature essentielle, est un long parcours qui demande de la bienveillance envers soi et l'usage juste du point 0 - de l'unité -

 

Les désirs et les besoins liés à notre TOUT INDIVIDUALISÉ sont à la fois intuitifs et songés . Ils s'accordent à notre nature profonde plutôt qu'à une extravagance intérieure . Une personne essentielle est authentique et s'ajuste aux exigences du moment présent tout en essayant de vivre en accord avec sa fréquence . 

Elle n'est pas préoccupée par les tendances à la mode et elle peut profiter de tout ce qui l'entoure, mais c'est la relation qu'elle entretient avec sa voix intérieure et ses valeurs profondes qui mène ses actions . En demandant l'expression juste en manifestation de notre TOUT INDIVIDUALISÉ, nous deviendrons abondants sans que l'égo, avec ses plans grandioses et épuisants, régisse cette manifestation . 

 

"Tout est divinement naturel pour l'homme opérant dans son véritable domaine"

La vie des Maîtres, Baird T. Spalding 

 

Nous avons une spécialité naturelle qui résonne à la fréquence de notre Essence . Si nous décidons de l'ancrer, nous pourrons nous réaliser pleinement . En choisissant des projets qui résonnent avec notre véritable domaine, nous nous assurons un futur juste et bon, en accord avec notre TOUT INDIVIDUALISÉ et le plan d'expression de notre Âme centrale . Malgré les embûches, quand un projet est sur la bonne voie, le sentiment de paix persiste . 

Quand un projet est désaligné, il incite à la tension, aux chicanes, au stress et à la panique . L'égo est géré par l'appât du gain et l'excès, tandis que l'Essence et l'Amour de soi le sont par l'attrait de l'expression justes de leurs fréquences . Dans certaines conditions, nous avons très peu tendance à nous écouter . Nos actions sont caractérisées par l'excès de pôlarisé à travers lequel nous ne pouvons reconnaître les limites de de nos ressources et les accepter au point 0 -dans l'unité .  

 

Quand nous sommes sur la mauvaise voie quantique qui ne résonne pas avec notre nature Essentielle, nous sommes anxieux, nous devons pousser, insister et chaque pas en avant s'accompagne d'un pas en arrière . Nous devons alors nous arrêter et nous ramener à l'innocence et à la modestie grandiose de notre TOUT INDIVIDUALISÉ . Car le TOUT INDIVIDUALISÉ, pour s'incarner de façon consciente dans la nouvelle fréquence actuelle, recherche la voie du Coeur . L'expansion et la manifestation de l'abondance à tout prix ne sont pas toujours Essentielles . La modestie essentielle est riche et elle vibre, elle est confiante et sereine . Si nous demandons, nous recevrons, mais pas à n'importe quel prix et pas sur n'importe quelle fréquence . 

 

 

L'APPROCHE QUANTIQUE :

 

 UNE NOUVELLE FAÇON DE PENSER 

 

A force de voir nos intentions se concrétiser, nous finirons par comprendre que nous possédons réellement un pouvoir sur la réalité en fonction de nos choix . 

 

Grâce à une meilleure gestion de notre réalité, trop souvent gouvernée par la télévision ou les croyances collectives, nous pourrons enfin créer de nouveaux paradigmes . Notre évolution influencera celle de la société par résonance et nos choix influencerons aussi ceux de notre milieu en vertu du même principe . 

 

 

Appliquons les principes de la physique quantique à la psyché humaine en saississant le potentiel de l'information subatomique où il est presque impossible de capter la totalité de l'information en même temps . De là, élargissons notre mode de pensée en permettant au "oui" et au "non" de coexister . Il devient donc possible d'obtenir du succés tout en ayant peur . Nous avons tendance à craindre certains aspects de notre réalité parce que nous pensons que si nous leur permettons d'exister, ils gâteront nos expériences positives .  Nous pouvons avoir peur et intégrer cette peur à nos commandes ! Le problème n'est pas la peur, mais son pouvoir paralysant . Notre peur peut devenir notre moteur de notre commande d'abondance .

 

La pensée quantique tient compte de à la fois des probabilités négatives et des probabilités positives ; accueillir les aspects négatifs ne veut pas dire de laisser tomber les aspects positifs . Notre côté positif peut coexister avec notre côté négatif . Nous deviendrons simplement plus efficaces, comme les futurs ordinateurs au potentiel quantique . ( qui délaisseront cette fonction binaire, en choix fermé , oui ou non, 1 ou 0). 

 

Cela veut donc dire que notre côté négatif n'est pas mauvais; il faut le voir comme une charge magnétique qui coexiste avec les autres possibilités de notre vie . 

Nous résistons à nos émotions car nous en avons honte et nous sommes persuadés qu'elles nous empêcherons de commander avec force .  le but est d'habiter notre noirceur et non pas d'être blanc comme neige . Nous pensons qu'il faut être héroïque pour pouvoir commander . Ce n'est pas le cas . Nous devons seulement accueillir nos émotions . Si nous les tenons à bout de bras elles pourraient réagir en créant des pathologies . 

Pour commander l'illumination consciente, la vraie, il faut inclure la noirceur dans notre intention . Le désir d'un monde meilleur, le désir d'un monde plus authentique doit inclure notre lourdeur . 

Il s'agit de comprendre nos blessures sans chercher à les supprimer . De toutes façons elles ne disparaissent jamais . Elles ne font que mûrir .

 

 

Le but de la thérapie n'est pas de faire disparaître notre côté négatif mais plutôt de le conscientiser . Une fois qu'il est conscientiser nous pouvons nous en servir, non seulement pour formuler nos intentions , mais aussi pour préciser notre vision globale de la vie . 

À la suite des mutations que notre espèce a subi, nous avons perdu cette vision intégrale de la réalité . Le mode de penser binaire bloque le courant de la charge magnétique négative des émotions et cela contribue à nous immobiliser . 

En vertu des lois de la physique quantique, toutes les réalités coexistent simultanément parce que tout est en mouvement dans la création . La création n'est jamais stagnante. 

  

 

Reconnaître la dualité dans l'intention :

 

Tout comme l'action d'un aimant réside dans le fait qu'il possède 2 pôles,  1 positif et 1 négatif, l'efficacité de nos intentions, ou commandes,  exige que nous y insérions les deux pôles de notre dualité,  les deux aspects de l'équation. Inclure les deux pôles a pour effet de magnétiser l'intention consciente et de la rendre agissante et efficace.

 

Intégrer la dualité dans la formulation d'une intention permet aussi de l'ancrer dans le quotidien. Si je suis capable de rester présente à l'inconfort sans vouloir le faire disparaître, juste pour l'apprivoiser et le connaître, cela me donnera les outils dont j'ai besoin pour l'utiliser comme pôle négatif lorsque je formulerai mon intention. En utilisant ma vulnérabilité comme pôle négatif de mon intention, je l'inclus sans la juger négativement. Je me libère d'un mode de pensée polarisé et j'entre dans un processus qui n'est plus linéaire, mais "circulaire" ou global, qui s'apparente à la dimension quantique. 

Il est évident qu'il est difficile de s'aimer dans nos vulnérabilités, nos souffrances ou nos faiblesses. Mais l'intention qui inclut la dualité nous permet d'y arriver. 

Ex : "Je choisis de m'aimer même si l'événement que je vis me déplaît. "

 

Voilà pourquoi il est si important de rester présent à nos vulnérabilités et comment nous pouvons les utiliser pour créer une nouvelle réalité dans notre vie. " 

L'ADN démystifié ~ Kishori Aird  

 

En ayant accès à la compréhension d’un malaise et de ses leçons sous-jacentes, nous pouvons arriver à l’acceptation et l’intégration de ces causes cachées pour choisir de demeurer en Unité Essentielle.

En abordant les conditions de la personne traitée à la lumière de la convergence du point zéro et de l’Essence,  nous avons un impact direct sur l’être  et sur notre compréhension des programmes inconscients qui peuvent influencer l’ADN non-codé ou superflu.    

Le but n’est pas de régler un problème mais de l’accueillir couche par couche avec compassion et amitié pour amplifier l’amour de soi et l’Essence. Ce sont eux qui nous redonnent la paix et la santé.

 

 

LA MATRICE 

 

La matrice n'est pas comparable à une nappe à carreaux rouges et blancs . C'est comme une toile extensible qui flotterait au vent, un réseau de lignes qui s'entrecoupent, un flux, une moustiquaire en mouvement, un mandala cosmique.

 

Cette toile qui flotte crée des creux où se trouve la matière sombre . Il ne s'agit pas de matière abstraite, mais plutôt d'une matière invisible qu'il nous est difficile de décoder . C'est l'antimatière qui existe "sous" la matière. Lorsque les deux se rencontrent , elles créent un point zéro, un équilibre d'où peut jaillir, entre autres choses, une autre possibilité, un autre univers . 

 

Chaque parcelle de la Création, qu'elle soit humaine ou non, est remplie du potentiel créatif unique d'un aspect de la pensée du Grand Tout . Chaque incarnation est une matrice existentielle qui fait partie de l'âme centrale . 

L'Âme centrale est une matrice qui fait partie de la matrice du Grand Tout . 

Chaque idée émise par chaque entité, dans chacune des matrices existentielles résonne, se répercute et affecte la matrice de l'Âme centrale et celle du Grand Tout . 

Elle crée une onde dans la toile de la matrice qui se répercute dans la matrice de l'Âme centrale, puis directement dans celle du Grand Tout et vice versa . Chaque pensée du Grand Tout émet une résonance qui se répercute jusqu'à nous . Nous sommes tous Un dans cet échange, nous sommes liés au Grand Tout, mais aussi à toutes les autres matrices qui forment le Grand Tout . "

 

Kishori Aird , "Ancrage"

 

 La pensée magique

 

Une des raisons pour lesquelles nous laissons nos intentions par défaut nous mener est la pensée magique – l'habitude de laisser passer les choses, de ne pas en faire de cas, en se disant que le temps arrangera bien des choses.

La pensée magique, c'est croire qu'un jour tout va être correct. Que tout va arriver sans que je n'aie rien à transformer en moi. Que je vais gagner le million ou que tout à coup le monde va découvrir que je suis une artiste de talent. Bref, c'est croire que les choses que je souhaite vont se produire comme par magie. 

La première fois que j'ai entendu cette expression " pensée magique" , j'ai dû vraiment m'arrêter et me regarder sans jugement pour saisir ce que cela signifiait dans ma vie. Et je me suis rendu compte que j'espérais qu'un jour, dans un futur hypothétique, par une chimie quelconque , j'aurais une vie qui me comblerait. Je n'avais pas encore compris que j'allais devoir m'atteler à la tâche et rester présente à mes vulnérabilités plutôt que de les ignorer en espérant que tout allait finir par s'arranger. Il m'a fallu bien des déboires pour enfin devenir responsable de la réalité dans laquelle je vivais. 

 

Dans les années 1980-1990, la pensée magique est apparue sous la forme des affirmations. Nous pensions qu'il suffisait de faire une affirmation ( " je vais de mieux en mieux chaque jour " est la plus classique ) pour que notre réalité s'y conforme et change . J'ai beaucoup utilisé les affirmations, mais j'ai dû admettre que cette technique n'avait pas d'emprise réelle sur les embûches que j'affrontais au quotidien. Au prise avec les dilemmes de la vie courante et les contraintes de la troisième dimension, les affirmations me procurais plus de frustration que de plaisir. Pourtant, ces affirmations sont des intentions, des commandes, n'est-ce pas ? La pensée magique nous convainc que tout devrait être simple, et elle a pour résultat que nous nous décourageons lorsque ça ne l'est pas. C'est elle qui se cache dans cette phrase que l'on entend souvent en thérapie : « Pas encore ça ! Je croyais que c'était réglé et que j'en avais fini avec ça. » 

 " Lorsque nous espérons voir disparaître notre inconfort "comme par magie", nous abdiquons notre rôle de programmeurs, notre pouvoir sur notre réalité. Pourtant, la vie nous demande de nous impliquer dans notre évolution. Elle veut que nous soyons des créateurs imaginatifs travaillant et cocréant avec une intention consciente, tout en donnant la place qui leur revient à nos souffrances.

 

Toute la clé est là. Elle se retrouve dans les mots "tout en donnant la place qui leur revient à nos souffrances". Il m'a fallu plusieurs années pour comprendre que j'avais des programmes par défaut qui annulaient l'effet de mes affirmations parce que je niais  mes souffrances et ma vulnérabilité. Parce que en d'autres mots je niais mon humanité, ma dualité. 

 

      La Vulnérabilité 

      

 

Pour créer une intention consciente, il faut d'abord identifier notre souffrance, notre vulnérabilité, c'est-à-dire les états dans lesquels nous avons le plus tendance à choisir mon centième programme et, ensuite, l'inclure dans la formulation de la passion. Notre contact avec les sens, notre contact avec l'intuition et notre connexion avec notre ADN se résume à savoir lire un inconfort, simplement installer un nouveau programme par le pied de l'attention. Notre vulnérabilité se manifeste de diverses façons .

Voici une courte liste de quelques signes indiquant que nous sommes dans une zone de vulnérabilité :

 

– Se sentir à l'étroit dans le cadre où nous évoluant  ( un groupe de travail, une relation amoureuse, etc..) 

– Les  « il faut que », le sentiment du devoir 

– La comparaison, c'est-à-dire se sentir supérieur ou inférieur à ...

– Les " Que faire ? Quand le faire ? Où aller ? " , C'est-à-dire le doute intérieur 

– Les palpitations cardiaques, la respiration courte, les réactions physiologiques limitative 

– La rumination mentale, l'incapacité de lâcher-prise 

– Les " je ne suis pas correct " , " que je suis donc sot " , " je n'y arrive pas du tout ", soit le non- amour de soi 

– Certains malaises physiques ou émotifs qui nous ramène dans le passé ou nous propulsent vers l'avenir

– Toute réaction ou comportement déplacé, qui ne colle pas à la réalité présente et qui se reproduit de manière inconsciente  ( peur que les clients ne soient pas satisfaits, peur de ne pas paraître intelligent, peur de subir des reproches même quand on ne fait rien, peur de…) 

 

Les souffrances passées tout comme les joies passées vivent et cohabitent à l'intérieur de nous. Les deux ont leur place et ni les unes, ni les autres ne doivent être éclipsées . Ce qui doit finir ce n'est donc pas la souffrance, mais l'évitement ou le rejet de la souffrance.

 

Certains pensent qu'il faut guérir les anciennes programmations pour éviter d'être dans la souffrance, mais en réalité, l'accompagnement de la souffrance s'avère davantage bénéfique pour la totalité de notre être. Il s'agit de lui laisser son propre espace et de s'en servir pour faire de nouveaux choix. Ce que nous voulons faire disparaître, c'est le contrôle que cette vulnérabilité, ces souffrances du passé, exercent inconsciemment sur notre présent. En d'autres mots, nous voulons désamorcer les programmes par défaut et non faire disparaître la vulnérabilité et les souffrances qui les ont installées. 

 

Ce point est très important. Pour pouvoir réellement créer des intentions efficaces qui agiront sur l'ADN superflu, nous devons d'abord être en mesure de rester présent à notre partie vulnérable. De plus, ceci présuppose de l'accueillir et de rester présent dans notre corps plutôt que de l'éviter par des mécanismes de fuite. Nous avons tendance en période d'inconfort, à nous dissocier de notre corps. Ce mécanisme de fuite s'apprend dans l'enfance, car à cette période de notre vie nous ne sommes pas très solidement liés au corps et il est facile de "sortir de notre corps .

Cependant, une fois adulte, nous ne pouvons pas être présent à notre vulnérabilité si nous sommes dissociés de notre corps.

 

Passer du temps avec notre partie vulnérable, celle qui transporte avec elle tout un aspect d'impuissance, ne signifie pas que nous ne ferons que ça et rien d'autre, que notre réalité sera imprégnée d'une impuissance continuelle. Cela signifie que nous serons en contact avec tous les aspects de nous-mêmes et qu'il nous faudra intégrer la vision d'une intention centrale au centre de nous-mêmes. Si je ne suis pas en contact avec ma partie vulnérable, c'est elle qui commande par les programmations par défaut qu'elle m'impose. Si je suis en contact avec elle, c'est moi qui commande puisque je peux entamer un dialogue avec elle et définir en même temps une nouvelle réalité pour moi-même.

 

Par exemple, je peux ainsi dire à cette partie vulnérable de moi-même : « je vais passer du temps avec toi, je vais rester avec toi » et, parallèlement, « J'ai choisi de vivre dans la puissance même si j'ai une partie de moi qui souffre ». Le simple fait de formuler une intention qui inclut ma vulnérabilité ( même si j'ai une partie de moi qui souffre ) me donne le droit de faire autre chose que de subir mes programmations par défaut, de choisir de vivre dans ma puissance. En d'autres mots, j'utilise ma vulnérabilité pour créer et plutôt que de la laisser me limiter . Ce faisant, elle devient une richesse dans la vie.

 

Ce qui précède illustre bien le fait que notre "salut", notre véritable pouvoir, passe par l'acceptation de notre humanité et non par son rejet. Nous avons tendance à magnifiez notre côté spirituel et à nous dire "je suis beau que lorsque je suis dans mon aspect lumineux" . La vraie beauté, le vrai pouvoir vient de l'équilibre entre notre lumière et notre ombre, celle-ci étant notre côté plus fragile et vulnérable . 

 

  Il existe un champ vibratoire reliant toutes choses .

 

" On l'a appelé Akasha, le son originel Om, les perles du collier d'Indra, l'harmonie des sphères et des milliers d'autres noms lui furent attribués à travers l'histoire.

Les professeurs anciens enseignaient le Nada Brahma - l'univers est vibration.

Le champ vibratoire est à la source de toute véritable expérience spirituelle et de toute recherche scientifique. Il s'agit du même champ ésotérique que des saints, des bouddhas, des yogis, des mystiques, des prêtres, des chamans, des prophètes ont observé par introspection.

 



Bon nombre d'imminents penseurs de l'histoire tels que Pythagore, Keppler, Léonard de Vinci, Tesla et Einstein approchèrent le seuil du mystère. Dans la société moderne, la majeure partie de l'humanité a perdu la sagesse ancienne. Nous nous sommes trop égarés dans le domaine de la pensée, ce que nous percevons comme le monde extérieur de la forme. 

Nous avons perdu notre lien vers les mondes intérieurs. Cet équilibre, appelé "la voie moyenne" par le Bouddha et "le juste milieu" par Aristote, est le droit de naissance de chaque être humain. C'est la source commune de toutes les religions et le lien entre nos mondes intérieurs et extérieurs." 

http://www.mondesinterieursfilm. 


 

"Ce moment tel qu’il est, n’a pas de polarité opposée.  Explorez ce concept profondément car cette révélation est la clef d’une paix immense."

 

Jess Foster  

" S'il ne nous restait que quelques minutes à vivre, nous nous attarderions à l'essentiel.

Il n'y aurait plus de recherche, il n'y aurait que l'acceptation de ce qui est. Nous n'aurions plus le temps de devenir quelqu'un de mieux. Nous ne pourrions qu'être, en restant convergents,  au point zéro .

 

Au centre de la spirale de l'Unité, là où tout est convergent, tout devient acceptable : l'anxiété anticipatoire, la confusion, la distraction et le désir autant que la paix, l'amour et la joie. 

 

En refusant de les dissiper aux quatre vents en périphérie de notre être et en leur permettant de nourrir le vortex convergent du point zéro, nous pourrions demeurer présents à tout ce qui est, sans autre direction, dans l'unité . 

 

Le point zéro englobe tout et permet à l'ombre de coexister avec

la lumière dans un mouvement dynamique. C'est la porte qui ouvre à l'immensité du Grand Tout, un état où se trouve notre identité vibratoire Essentielle et Éternelle.

 

En permettant à notre vie de s'aligner sur la fréquence de notre Essence au lieu de choisir que nos objectifs nous conduisent vers Elle, nous permettons à l'Essence d'agir et de nous conduire vers ses objectifs. 

 

Je vous invite à explorer la liberté de l'état du point zéro, la Convergence dans l'Unité, l'amour de Soi et le plaisir d'être avec son Essence. "

Kishori Aird

 

CHAQUE POINT DE L’UNIVERS EST CONNECTÉ AUX AUTRES

Publié par  le 29 Juin, 2015 dans CHRONIQUESOlivia ZeitlineOUVRIR SON COEUR |

LES COEURS SONT FAITS POUR ÊTRE REMPLIS D'AMOUR
nassim-haramein-reecrire

Photo avec Nassim Haramein en compagnie d’Angélique Thiriet et Sandra Crosasso.

Conférence de Nassim Haramein résumée par Olivia Zeitline

Le physicien américain Nassim Haramein était pour la première fois à Paris et j’étais à sa conférence à Jussieu au milieu de cette foule hurlante acclamant son héros.

 

Une expérience historique et fantastique au cours de laquelle j’ai senti les frissons d’un nouvel état vibratoire. Cet homme est en train de prouver scientifiquement toutes les philosophies spirituelles. Il place la physique au service de la prise de conscience planétaire qu’il existe une connexion entre tous les points de l’Univers. Ce phénomène incroyable qui fait que nous sommes tous connectés les uns aux autres, à la nature, aux étoiles, aux planètes et que nous pouvons agir par l’intention, en puisant au fond de nous, sur chaque point de l’univers.

 

Si je ne suis pas (encore) capable de vous retranscrire précisément les termes physiques et mathématiques employés par Nassim Haramein, voici l’essence de ce que j’ai compris et qui m’illumine depuis.

 

Chaque point est essentiel à l’avancement de l’Univers qui fait que nous sommes ici. Beaucoup d’anciennes civilisations en parlaient. A l’intérieur de chaque point, il y a l’information de tous les points de l’Univers. Cette théorie n’est plus seulement un mythe, une philosophie spirituelle, elle devient physique. Les concepts spirituels existent dans la matière, à l’intérieur d’elle littéralement.

 

Notre physique actuelle n’est pas unifiée car il y a d’un coté la théorie de la relativité d’Einstein et de l’autre la physique quantique. Nassim Haramein donne les clés de cette unification car il a toujours été évident pour lui que l’infiniment grand est fait de l’infiniment petit et qu’il y a un point qui les connecte. Ce point est la fluctuation du vide quantique, c’est le point de Planck présent dans le vide quantique. Si on regarde la nature, on voit bien que tout est connecté, son organisation est miraculeuse, tout se coordonne. Si nous sommes là, c’est bien que tout se coordonne vu l’infime des probabilités. Tous les grands maîtres spirituels parlent d’un Univers qui est Un.

 

Alors qu’est ce qui connecte l’univers ?

 

C’est l’espace qui est présent partout, entre les galaxies, les étoiles, les planètes et les molécules (il y a 99,999..% d’espace dans l’atome). Nous avons l’impression que la matière est solide en raison de champs électromagnétiques ayant des résonances spécifiques, mais rien ne se touche en réalité. Notre réalité matérielle est de l’espace en vibration. Notre société a fait beaucoup d’études sur le point de la matière mais si peu sur le vide qui représente ce 99,999..% et qui est très probablement la source de la matière. Or, en comprenant les sources de la création de la matière on arrive à l’unification d’une part et d’autre part on peut créer des miracles.

 

« L’espace n’est pas vide. Il est plein. L’univers n’est pas séparé de cette mer cosmique d’énergie » disait le scientifique David Bohm.

 

La base de la physique quantique c’est que l’espace n’est pas vide et que chaque point a une énergie infinie. Au niveau de Planck, les énergies vont vers l’infini. Nous sommes faits de 100 000 milliards de cellules et 100 000 milliards d’atomes dans ces cellules, et à l’intérieur il y a le proton.

 

Puisque le point de Planck est si petit dans la densité de la matière, chaque oscillation a une masse d’énergie énormissime. Si on prenait toutes les étoiles dans l’univers dans le même espace que celui point de Planck, elles ne feraient pas la densité du Planck. Ça ne serait pas assez pour déterminer le vide quantique. Et c’est ce que nous appelons du « vide ». Le mécanisme qui fait que toutes les cellules s’organisent dans notre corps est basé sur l’information contenue dans ce « vide ». Les cellules utilisent donc la structure de l’espace pour coordonner l’information. L’espace est rempli de l’énergie du vide, et entre le Planck et l’étoile il y a le trou noir. Les structures des étoiles et des galaxies émergent des trous noirs. Le noyau de l’atome, le proton, est aussi un trou noir. Selon les calculs complexes de Nassim Haramein (que je ne suis pas capable de vous transcrire), la masse de l’univers se retrouve dans un proton et la masse de tous les protons dans l’univers se retrouve dans la masse d’un proton. L’univers est holographique, l’information de tout l’univers est présente dans un point. Ce résultat ne peut pas être une coïncidence et il permet de relier gravité et physique quantique. L’influence de tous les protons sur un proton crée la masse de l’univers. Le nombre de plancks dans un trou noir est égal à la masse du trou noir. La masse holographique est la même solution que la masse de la gravité d’Einstein. On peut alors décrire la gravité à partir de la structure quantique. La gravité est la relation d’information dans la structure du vide. La source de la gravité est un granulé dans l’espace-temps.

 

Le temps n’existe pas, c’est un concept de l’homme. Le temps sans la mémoire n’existe pas, car si on ne peut pas se souvenir, le concept de temps disparaît. 

Les particules sont intriquées même à des points différents de l’univers de façon instantanée par le proton qui est comme une sorte de serveur, le point où tout est connecté. Le proton est connecté à la surface de notre univers qui est connecté à la surface d’autres univers. Un proton a tout l’univers en lui. Si le proton sort de l’univers, il va changer d’état de densité et va s’expanser. Donc le big bang est un proton sorti d’un univers. A l’intérieur de l’univers, des protons se créent, car il y a continuellement création de la matière. Notre univers change constamment, il apprend en permanence.

 

Nous faisons partie d’une mécanique de l’espace qui nous connecte d’un point fini à un point infini. Des gens peuvent avoir des visions à distance, car ils vont trouver l’information à l’intérieur d’eux. Des gens peuvent influencer l’extérieur à distance, car l’information de l’univers peut être changé à chaque point de l’autre coté de l’univers. 

Les implications technologiques de cette découvertes sont énormes, car on pourra bientôt prendre de l’information ici et l’envoyer de façon instantanée de l’autre coté de l’univers. En maîtrisant la gravité, on pourra changer toute notre civilisation.

 

Notre civilisation va périr si nous n’apprenons pas à contrôler la gravité, car la surface de la planète terre n’est pas stable. En une seconde, le soleil peut faire perdre son atmosphère à la Terre. C’est d’ailleurs complètement incroyable que nous soyons toujours là, c’est la grâce divine quand on voit toutes les choses qui nous ont manquées. Il faut maintenant partir de la surface de la Terre et redonner la Terre à la Terre. On va devenir une civilisation habitant l’Univers. Et tous les stress qui font qu’on se bat les uns contre les autres vont disparaître quand on maîtrisera totalement le contrôle de la gravité. On pourra puiser les ressources de tout l’Univers.  

 

Ces avancées technologiques vont avec la montée de conscience actuelle qui nous fait réaliser que chaque chose que l’on fait influence toutes les autres dans l’Univers. La source de notre conscience ne se trouve pas en nous, mais dans l’espace. 

 

Le haut de notre cerveau est comme une antenne qui capte la conscience et est réglée pour recevoir l’information. Notre cerveau reçoit l’information de façon plus ou moins claire en fonction de notre état émotionnel qui change les rythmes de notre cœur et de notre cerveau. Notre état émotionnel est donc une sorte de bouton pour l’antenne vers la conscience. C’est pour cela que plus nous travaillons sur notre état émotionnel, plus nous accédons à des états de conscience élevés et nous pourrons accéder à ces révolutions technologiques.

 

✿ Nous sommes proches d’un changement de civilisation, de monde, de conscience, d’état émotionnel vibratoire et nous pouvons déjà le sentir dans nos cellules. ✿

Depuis http://www.reecrire.com/

 

 

Pourquoi avons -nous des peurs depuis la naissance ?

  

Il a été prouvé récemment que la mémoire elle- même contient le code de notre ADN et qu'elle peut être transmise sur de multiples générations .
 
Une phobie pourrait exister  à cause de votre ancêtre lointain qui a eu une expérience traumatique et qui a donc été encodé dans la structure de votre ADN et se transmettant sur de multiples générations, puis arrivant à vous .
 
La conscience et l'expérience de vie de vos parents est directement encodée dans la biologie de leur descendants, créant de ce fait plus d'échos dans la conscience des générations à venir. Et ce, afin de créer encore plus de cohérence et d'alignement en nous-mêmes pour augmenter la conscience de toutes les générations futures ... Un projet qui résonne sur une vraie grande échelle !
 
Les études suivantes, publiées récemment dans le journal Nature et Neurosciences, souligne comment ce phénomène a été testé et observé . "

 

 

 Les phobies peuvent être des mémoires transmises par les gènes des ancêtres :

 

De nouvelles recherches ont montré qu'il est possible que certains renseignements être héritée biologiquement par des changements chimiques qui se produisent dans l'ADN
 Photo: ALAMI

Les souvenirs peuvent être transmis dans l'ADN d'une génération à l'autre par un processus et qui serait la cause sous-jacente des phobies :

" Les mémoires peuvent être transmis aux générations futures par des commutateurs génétiques qui permettent que l'on hérite de l'expérience de nos ancêtres, selon une nouvelle étude qui pourrait expliquer comment les phobies p

 

 

euvent se développer.

 

Les scientifiques ont longtemps supposé que les souvenirs et les expériences acquises accumulées au cours d'une durée de vie doivent être transmises par l'enseignement aux nouvelles générations, ou par l'expérience personnelle.

Cependant, de nouvelles recherches ont montré qu'il est possible que certaines informations sont héritées biologiquement par des changements chimiques qui se produisent dans l'ADN.

 

Des chercheurs de l'École de médecine de l'Université Emory, à Atlanta, ont constaté que les souris peuvent transmettre des informations tirées des expériences traumatiques ou stressants - dans ce cas, la peur de l'odeur de la fleur de cerisier - pour les générations suivantes.

Les résultats peuvent aider à expliquer pourquoi les gens souffrent de phobies irrationnelles apparemment - et ça peut être basé sur les expériences héritées de leurs ancêtres.

 

Ainsi, une peur des araignées peut en fait être un mécanisme de défense hérité prévue dans une famille de gènes par la rencontre effrayante d'un des ancêtres d'un arachnide.

Dr Brian Dias, du département de psychiatrie à l'Université Emory, a déclaré : « Nous avons commencé à explorer une influence sur le comportement sous-estimé adulte - par l'expérience ancestrale avant la conception.

 

" Du point de vue de la traduction, nos résultats nous permettent d'apprécier la façon dont les expériences d'un parent, avant même que les enfants soit conçus, peuvent influencer nettement la fois la structure et la fonction du système nerveux des générations futures.

"Un tel phénomène peut contribuer à l'étiologie et la transmission intergénérationnelle de risque potentiel de troubles neuropsychiatriques tels que les phobies, l'anxiété et le trouble de stress post-traumatique." (...)

 

Professeur Marcus Pembrey, un généticien pédiatrique à l'University College de Londres, a déclaré que le travail fourni "des preuves irréfutables" pour la transmission biologique de la mémoire.

Il a ajouté: "Il aborde la peur constitutionnelle qui est très pertinente pour les phobies, l'anxiété et les troubles de stress post-traumatique, ainsi que le sujet controversé de la transmission de la« mémoire » de l'expérience ancestrale à travers les générations.

« Il est grand temps que les  chercheurs en santé publique prennent les réponses transgénérationnelles des humains trés au sérieux. "

 

 

Par Richard Gray , sciences Correspondant, le 1 décembre 2013.  Traduction Google . Lien Source :  http://www.telegraph.co.uk/science/science-news/10486479/Phobias-may-be-memories-passed-down-in-genes-from-ancestors.html

 

 

LES ÉTATS  ÉMOTIONNELS INFLUENCENT L'ADN :

 

 

" Une expérience démontrant l'influence des états émotionnels sur la forme de la molécule d'ADN a été réalisée à l'Institut HeartMath (voir présentation de cet Institut dans Codes et mémoires).

 

De l'ADN humain a été enfermé dans un tube à essai et confié à un expérimentateur à qui on demandait de se focaliser sur une intention. Le degré d'enroulement ou de déroulement de la molécule d'ADN a été estimé avant et après par la mesure de l'absorption de lumière ultraviolette. L'expérience a été reproduite 28 fois avec 28 expérimentateurs différents.

 

Les résultats montrent que la forme de l'ADN change en fonction des états émotionnels de l'expérimentateur. Quand l'expérimentateur rayonne gratitude, amour et estime, l'ADN se relâche et s'allonge. Quand il reçoit une atmosphère de colère, frustration, stress, l'ADN se resserre et se raccourcit. De nombreux codons (éléments d'un gène) sont court-circuités (codons: voir ADN moléculaire). Ils redeviennent actifs lorsqu'on leur redonne des sentiments d'amour et de gratitude.

On en conclut qu'on peut envoyer un signal physique par la pensée à une molécule.

Ce signal est communiqué à travers l'espace. Comment ?

L'existence d'une matrice universelle peut répondre à cette question. Elle a été mise en évidence par la physique quantique avancée .

 

D'après Modulation of DNA Conformation by Heart-Focused Intention, R. McCraty, M. Atkinson, D. Tomasino, Institut Harthmath, Boulder Creek, Californie, États-Unis, 2003 - voir aussi un compte-rendu en français (approximatif) " Alain Boudet 

http://www.spirit-science.fr/doc_psycho/pensee.html#mozTocId261268

 

mar.

22

mars

2016

Rester Disponible à ses blessures 

«  Rester disponible à nos blessures

Il s’agit de comprendre nos blessures sans chercher à les supprimer. De toutes façons, elles ne disparaissent jamais. Elles ne font que mûrir. Le but de la thérapie ne devrait pas être de faire disparaître notre côté « négatif », mais plutôt de le conscientiser.

Nous pouvons ensuite nous en servir pour activer et ancrer notre Tout Individualisé sans rien faire, ni rien forcer en laissant agir la convergence. Une fois l'émotion ou l'inconfort identifiés, il s'agit de concevoir qu'ils existent en même temps que le confort et le bien-être et qu'ils portent le germe de l'autre. Il s'agit d'arrêter de penser un instant pour laisser agir cette coexistence et rediriger la pensée vers notre centre. C'est une autre réalité qui s'ouvre et devient disponible. Ce petit temps d'arrêt est crucial, c'est le moment du point 0 dans lequel nous cessons d'être en colère pour être avec notre colère et nous lui permettons d'avoir une ampleur circulaire qui englobe son opposé, exactement comme le symbole du yin et du yang.

Le mode de pensée binaire, quant à lui, bloque le courant de la charge magnétique négative des émotions et cela contribue à nous immobiliser.

 

Supposons qu'un voisin bruyant déclenche en nous un mélange de colère et de frustration et, que nous permettons à ces émotions de circuler à l'intérieur de nous, au point zéro, afin d'avoir accès à un champ magnétique plus puissant.

Cette nouvelle amplitude convergente peut nous servir à activer et à amplifier le Tout Individualisé . Lorsque nous décidons que le but de notre vie et d'être totalement essentiel, nous utilisons tout ce que nous vivons pour activer et amplifier notre Tout Individualisé grâce a la coexistence au point zéro de nos « faiblesses » et de nos « forces » . N'ayons pas peur d'avoir peur.

 

La peur, l'incertitude, la confusion, l’interrogation, le sentiment d'être inadéquat et le doute sont des charges qui alimentent la Convergence par le biais du pôle négatif magnétique de la spirale du point zéro.

 

Il est impératif de canaliser l'énergie négative car elle transporte une force insoupçonnée. Il faut à tout prix transmuter cette énergie pour activer le vortex du point zéro et il faut aussi ramener le bonheur, la joie et le contentement vers notre centre, car même le bonheur peut nous rendre divergent et nous éloigner de nous-mêmes. De cette façon, il ira chercher le malheur pour se rééquilibrer, car l'équilibre est une constante dans les affaires humaines et cosmiques.

Dans mon premier livre, l'ADN démystifié, j'écris :

 

« Les événements négatifs sont si désagréables, les émotions négatives tellement inconfortables que nous sommes toujours en train de nous sans départir soit par la thérapie, la compulsion, les distractions, l’exercice excessif ou tout autre comportement susceptible d'alléger nos tensions. Tout est alors à recommencer. Utilisant une métaphore pour comprendre le piège dans lequel nous sommes lorsque nous nous situons en dehors du point zéro :

 

La planète est un supermarché d'émotions ou de forces à polarité négative. Nous y entrons pour faire provision de charges négatives pour pouvoir activer le pouvoir de nos charges positives, mais nous remettons les charges négatives dans les rayons juste après les avoir prises parce que leur contact est trop désagréable. Nous arrivons toujours à la caisse le panier vide et nous devons recommencer. En d'autres mots, nous créons constamment des événements négatifs dans notre vie parce que nous avons besoin de leurs charges négatives pour faire fonctionner nos charges positives, mais dès qu'ils se produisent nous faisons tout pour nous départir de la charge négative le plus vite possible. Puis nous recommençons, puisque le besoin est toujours là. Le seul moyen de sortir de ce cercle infernal, c'est accepter les charges négatives, de les utiliser, de les intégrer pour qu'elles deviennent une des deux charges de notre aimant. Il est difficile de maintenir une charge positive très forte quand la charge négative est faible. Et il est plus difficile encore de manifester solidement de nouvelles réalités si nous n'avons pas de force magnétique pour les faire coller dans notre vie comme des aimants sur la porte d'un réfrigérateur. " 

Kishori Aird

+ d’infos : Soin Quantique de Reprogrammation de l’ADN – Coaching de Convergence

Témoignage - Livre d'Or 

 

 

0 commentaires

Nouveaux brins d’ADN constaté chez des adultes – 

 

Mutation de notre ADN en rapport avec des changements dans la conscience…

Posté le 23 mai 2014 par Le Transmetteur —

notre-adn-change


Depuis des années, les généticiens savent que des changements se produisent dans l’ADN. Ils ont constaté que des hélices d’ADN se sont ajoutées chez des personnes adultes.

Cela irait de pair avec des changements dans la conscience.

 

Praticien de médecine holistique au Centre Avalon de Bien-Etre, au Mount Shasta en Californie, le Dr Berrenda Fox possède des tests sanguins fournissant la preuve que certaines personnes ont réellement développé de nouveaux brins d’ADN.

 

Lors d’un interview, il a déclaré : « Des changements ont lieu, des mutations qui, selon les généticiens, ne s’étaient jamais encore produites ». Il y a plusieurs années déjà, à Mexico City, une convention de généticiens venant du monde entier avait pour thème « le changement d’ADN ».

 

Nous sommes en train de faire un saut d’évolution, et pourtant la grande majorité de l’humanité n’est pas informée des changements qui ont lieu !

Tout le monde a une double hélice d’ADN.  Ce que nous découvrons, c’est qu’il y a d’autres hélices qui sont en train de se former.

Dans la double hélice, il y a deux brins d’ADN torsadés en spirale. Ces changements ne sont pas publiquement connus, parce que la communauté scientifique a l’impression que cela effraierait la population. Et cependant, les personnes sont en train de changer au niveau cellulaire.

 

« Je travaille en ce moment avec trois enfants, qui ont trois hélices d’ADN », précisait dans une interview le Dr Berrenda Fox.
« Certains adultes que j’ai testés ont réellement une deuxième hélice d’ADN qui se forme. Certains forment même une troisième hélice. Ces personnes passent à travers des changements majeurs dans leur conscience et dans leur corps physique, parce que tout cela ne fait qu’un. Ainsi, la Terre et les êtres humains élèvent leur vibration ».

 

On sait aujourd’hui que des milliers de personnes, ayant contracté le sida, finissent par s’en débarrasser et se retrouver avec un système immunitaire renforcé, dû probablement aux quatre cordons d’ADN supplémentaires découverts chez elles.

 

Les médecins de l’Université de Californie à Los Angeles (UCLA) ont suivi un garçon né avec le virus du sida. L’enfant a successivement été examiné à sa naissance, à 6 mois et à 1 an. Ensuite encore à 5 ans et, cette fois, il fut constaté que toute trace du virus avait disparu.
Médecins et spécialistes se posèrent beaucoup de questions et finirent par examiner l’ADN du jeune garçon. Ils découvrirent que l’enfant avait 24 cordons de son ADN actifs au lieu de 20 comme chez les êtres humains dits « normaux ».

On examina ensuite son état immunitaire. Il semblait que l’enfant était préservé contre tout. Et l’on découvrit que son système immunitaire était 3000 fois plus fort que chez le commun des mortels !

 

Des recherches s’ensuivirent pour voir s’il y avait d’autres cas de mutation de ce genre.

En effet, on en découvrit 1, puis 100, puis 1000.

A l’Université de Californie, on croit à présent que plus de 1 % de la population mondiale pourrait être dans ce cas.
Nous assisterions à un phénomène d’immunité spontanée jamais observé précédemment.

 

Cela expliquerait peut-être aussi les cas, de plus en plus nombreux, de « guérisons inexpliquées » de sidéens qui refusent la chimiothérapie, la tri-thérapie ou autres médicalisations qui affaiblissent le système immunitaire. Est-il besoin de préciser que certains d’entre eux vivent des années sans inconvénients, bien qu’ils aient été répertoriés séropositifs ?

 

Extrait d’un article trouvé sur ce site : http://www.elishean.fr

Important : Vous êtes invité à reproduire ce texte pour le transmettre en mettant ceci :
« Trouvé sur  http://www.legrandchangement.com » Merci 


 

L’ADN peut être influencé et reprogrammé par des mots et des fréquences…

Posté le 6 septembre 2014 par Le Transmetteur — 

 Par Grazyna Fosar and Franz Bludorf Economie et Esotérisme pour un Nouveau Paradigme – Quantum Pranx – Découvertes Russes sur l’ADN – Version originale –

L’ADN HUMAIN EST UN INTERNET BIOLOGIQUE supérieur sous de nombreux aspects à l’Internet artificiel. 

 

Les dernières recherches scientifiques expliquent directement ou indirectement les phénomènes tels que la clairvoyance, l’intuition, les actes de guérison spontanée et à distance, l’auto – guérison, les techniques d’affirmation, les lumières inhabituelles/auras qui entourent certaines personnes (appelés maîtres spirituels), l’influence de l’esprit sur les conditions météorologiques et bien plus encore .

 

 

De plus, il y a à l’évidence un tout nouveau type de médecine où l’ADN peut être influencé et reprogrammé par les mots et les fréquences SANS couper ou remplacer un seul gène. Seulement 10% de notre ADN est utilisé pour la fabrication de protéines.

 

C’est ce sous – ensemble d’ADN qui intéressent les chercheurs occidentaux et qui est actuellement examiné et catégorisé.


Les autres 90% sont considérés comme de ‘l’ADN junk (inutile)’.

Cependant, les chercheurs Russes, convaincus que la nature n’est pas stupide, ont rejoint les linguistes et les généticiens en entreprenant d’explorer ces 90% de ‘d’ADN junk’. Leurs résultats et conclusions sont tout simplement révolutionnaires !

 

Selon eux, non seulement notre ADN est responsable de la construction de notre corps mai s il sert également de stockage de données et de communication. Les linguistes Russes se sont aperçus que le code génétique, particulièrement celui qui est apparemment inutile à 90%, suit les mêmes règles que notre langage humain .

 

Pour cela, ils ont comparé les règles de syntaxes (la manière dont les mots sont mis ensemble pour former les phrases), la sémantique (l’étude du sens des formes de langage) et les règles de grammaires basiques . Ils se sont aperçus que les alcalis de notre ADN suivent une grammai re régulière et ont établi des règles semblables à celles de notre langage.

 

Donc le langage humain n’est pas le fruit d’une coïncidence mais il est le reflet de notre ADN inhérent. Le biophysicien et biologiste moléculaire Pjotr Garjajev et ses collègues ont également exploré le comportement vibrationnel de l’ADN .

 

(afin de faire bref, j’en ferai seulement le résumé ici. Pour une exploration plus poussée, merci de vous référer à l’annexe en fin d’article).

 

L’essentiel était ceci : « Les chromosomes vivants fonctionnent exactement comme des ordinateurs solitoniques / holographiques utilisant le rayonnement laser de l’ADN endogène . »

 

Ce qui signifie qu’ils ont réussi par exemple à moduler certains schémas fréquentiels avec un rayon laser et qu’ils ont avec celui –ci influencé la fréquence ADN et par conséquent l’information génétique par elle –même .

 

Puisque la structure de base de l’ ADN – paires alcalines et le langage (comme nous l’avons expliqué plus haut), sont de même structure, le décodage ADN n’est plus nécessaire.

 

On peut tout simplement utiliser les mots et les phrases du langage humain ! Ceci a été également prouvé de façon expérimentale !

La substance ADN vivante (dans les tissus vivants et non pas in vit ro) réagi t toujours au langage modulé des rayons laser et même aux ondes radios, si on utilise les fréquences appropriées. Cela explique finalement et scientifiquement pourquoi les affirmations, le training autogène, l’hypnose et autres peuvent avoir des effets aussi puissants sur les humains et leur corps. Il est tout à fait normal et naturel que notre ADN réagisse au langage.

 

Alors que les chercheurs occidentaux coupent un gène unique à partir des brins d’ADN et qu’ils l’insèrent ailleurs , les Russes travaillent avec enthousiasme sur des dispositifs qui peuvent influencer le métabolisme cellulaire grâce à des fréquences radio modulées et des fréquences de lumière afin de réparer les défauts génétiques. Le groupe de chercheurs, Ils ont même captés les schémas d’informations d’un ADN particulier et les ont transmis à un autre, donc ils ont reprogrammé les cellules d’un autre génome.

 

Et ils ont transformés avec succès, par exemple, des embryons de grenouilles en embryons de salamandres simplement en transmettant des schémas d’informations d’ADN ! Ainsi toutes les informations ont été transmises sans aucun des effets secondaires et sans les problèmes rencontrés lorsqu’on coupe et que l’on réintroduit un gène unique d’ADN.

 

Cela représente une révolution incroyable qui peut changer le monde et les sensations ! Tout ceci en impliquant simplement les vibrations et le langage au lieu de la procédure archaïque de découpage !

 

Cette expérience souligne l’immense pouvoir des ondes génétiques, ce qui a évidemment une plus grande influence sur la formation des organismes que le processus biochimique des séquences alcalines.

 

Les enseignants ésotériques et spirituels savent depuis toujours que notre corps est programmable par le langage, les mots et la pensée. C’est désormais prouvé et expliqué scientifiquement.

 

Bien sûr la fréquence doit être correcte. Et c’est pourquoi tout le monde n’a pas autant de succès ni ne peut pas toujours le faire avec la même intensité.

 

La personne individuelle doit travailler sur des processus intérieurs et sur la maturité afin d’établir une communication consciente avec l’ADN.

 

Les chercheurs Russes travaillent sur une méthode qui n’est pas dépendante de ces fact eurs et qui marchera TOUJOURS, à condition que l’on utilise la bonne fréquence.

 

Mais plus la conscience individuelle est développée, moins il y aura besoin de ce genre de dispositif !

 

On peut obtenir soi–même ces résultats . Et la science arrêtera enfin de se moquer de telles idées en confirmant et en expliquant les résultats.

 

Et ce n’est pas fini.

 

Les scientifiques Russes ont également trouvé que notre ADN pouvait provoquer des schémas déconcertants dans le vide, en produisant des vortex (trous de vers) magnétisés ! Les vortex (trous de vers) sont l’équivalent microscopique de ce que l’on appelle les ponts d’Einstein – Rosen situés dans le voisinage des trous noirs ( laissés par l’effondrement d’une étoile calcinée).

 

Il y a des des connexions– tunnel entre des espaces totalement différents de l’univers au travers desquels les informations peuvent être transmises hors de l’espace et du temps.

 

L’ADN attire des bribes d’informations et les transmet à notre conscience.

 

Ce processus d’hyper – communication est plus efficace en état de relaxation. Le stress, l’inquiétude ou bien un intellect hyperactif empêche une hyper – communication effective et les informations reçus peuvent être complètement déformées et inutiles. Dans la nature, l’hyper–communication a été appliqué e avec succès pendant des millions d’années. Le courant organisé de la vie dans le règne des insectes le prouve de façon spectaculaire.

 

L’homme moderne ne le sait que sur le plan beaucoup plus subtil de ‘l’intuition’. Mais nous pouvons nous aussi en retrouver la pleine utilisation.

 

Un exemple de la Nature : Lorsqu’une reine est éloignée de sa colonie, la fonctionnement de celle – ci continue activement malgré tout conformément au plan. Mais si la reine est tuée, tout le travail de la colonie s’arrête. Aucune fourmi ne sait plus ce qu’elle doit faire. Apparemment la reine envoie également de très loin les ‘plans de fonctionnement’ via la conscience de groupe de ses sujets. Elle peut être aussi loin qu’elle le désire, tant qu’elle est en vie.

 

Chez l’homme l’hyper–communication se rencontre le plus souvent lorsque celui– ci a soudainement accès à des informations qui ne font pas partie de ses connaissances de base. Une telle hyper– communication est ensuite expérimentée en tant qu’inspiration ou intuition.

 

 

ex : Le compositeur Italien Guiseppe Tartini avait par exemple rêvé une nuit que le diable jouait du violon à ses côtés. Le matin suivant Tartini avait été capable de réécrire le morceau en entier de mémoire ; il l’avait appelé la Sonate des Trilles du Diable. Pendant des années, un infirmier de 42 ans rêvait d’une situation où il était relié à un savoir du genre CD –ROM. Des connaissances vérifiables dans tous les domaines inimaginables lui étaient alors transmises et il était capable de s’en souvenir le matin. Il y avait un tel flot d’informations qu’il semblait qu’une encyclopédie entière lui était transmise en une nuit. La majorité des faits relatés étaient hors de sa base de connaissance personnelle et donnaient des détails techniques qu’il ne connaissait absolument pas. Lorsque survient l’hyper–communication, on peut observer ce phénomène particulier dans l’ADN et dans l’être humain.

 

Les scientifiques Russes ont irradiés des échantillons d’ADN avec une lumière laser. Un schéma ondulatoire typique s’est formé sur l’é cran. Lorsqu’ils ont retiré l’échantillon d’ADN, le schéma ondulatoire n’a pas disparu, il est resté sur l’écran. De nombreuses expériences de contrôle ont montré que le schéma provenait encore de l’échantillon qui avait été retiré et que le champ énergétique semblait rester de lui – même. L’effet est appelé maintenant l’effet ADN fantôme. On suppose que l’énergie qui vient hors de l’espace et du temps s’écoule toujours au travers des vortex (trous de vers) activés après que l’ADN ait été retiré.

 

Les effets secondaires, que l’on rencontre le plus souvent en hyper–communication et également chez les êtres humains, sont des champs électromagnétiques inexplicables dans le voisinage des personnes concernées. Les appareils électroniques comme les lecteurs de CD et autres peuvent être perturbés et cesser de fonctionner pendant des heures. Lorsque le champ électromagnétique se dissipe lentement, les appareils se remettent à fonctionner normalement.

 

 

De nombreux guérisseurs et médiums connaissent cet effet dans leur travail.

 

C’est lorsque l’atmosphère et l’énergie sont les meilleures qu’il peut être très frustrant de voir que l’appareil d’enregistrement cesse de fonctionner et d’enregistrer exactement à ce moment –là. Et des allumages et des 4 extinctions répétés après cette période n’en restaureront pas encore la fonctionnalité, mais le matin suivant tout sera redevenu normal.

Cela va peut être être rassurant pour bon nombre d’entre vous car cela n’a rien à voir avec un mauvais fonctionnement technique ; cela signifie qu’il s sont sont bons en hyper– communication.

 

Dans leur livre “Vernetzte Intelligenz” (Intelligence en Réseau) , Grazyna Gosar et Franz Bludorf expliquent ces connexions d’une façon précise et claire. Les auteurs citent également des sources qui supposent que dans les temps anciens, l’humanité, tout comme les animaux, était très fortement connectée à la conscience de groupe et agissait en tant que groupe. Afin de développer l’individualité, nous les humains avons dû oublier presque complètement l’hyper–communication .

 

Maintenant que nous sommes assez stables dans notre conscience individuelle, nous pouvons créer une nouvelle forme de conscience de groupe, à savoir, celle où nous avons accès à toutes les informations via notre ADN sans être forcés ou bien contrôlés à distance sur ce qu’il faut faire de ces informations.

 

Nous savons maintenant que, tout comme Internet, notre ADN peut alimenter ses propres données dans le réseau, qu’il peut solliciter des données à partir du réseau et y participer. La guérison à distance, la télépathie ou ‘télédétection’ sur l’état de nos proches, etc. peuvent de ce fait être expliquées.

 

Certains animaux savent très longtemps à l’avance lorsque leur propriétaire pense revenir chez eux. Ceci peut être nouvellement interprété et expliqué via les concepts de conscience de groupe et de l’hyper–communication. Toute conscience collective ne peut pas être raisonnablement utilisée sans une individualité distincte.

 

Sinon, nous ferions un retour vers l’instinct grégaire primitif qui peut être facilement manipulé. L’hyper – communication dans le nouveau millénaire signifie quelque chose de très différent : les Chercheurs pensent qui si les humains dans leur pleine individualité récupéraient leur conscience de groupe, ils pourraient avoir sur Terre un pouvoir d’ordre divin afin de créer, de modifier et façonner les choses !

 

ET l’humanité se dirige collectivement vers une conscience de groupe de ce nouveau type.

 

50 % des enfants actuels seront bientôt des enfants à problème dès qu’ils iront à l’école car le système regroupe chacun dans un ensemble et leur demande de s’ajuster.

 

Mais l’individualité des enfants d’aujourd’hui est tellement puissante qu’ils refusent cet ajustement et l’abandon de leur singularité des façons les plus diverses.

 

En même temps de plus en plus d’enfants clairvoyants naissent actuellement (voir le livre ‘ China’s Indigo Children’ ‘les enfants Indigo Chinois’) de Paul Dong ou bien le chapitre de mon livre ‘ Nutze die taeglichen Wunder’ (utilisez les Merveilles Quotidiennes).

 

Quelque chose dans ces enfants va de plus en plus vers cette conscience de groupe de ce nouveau type et ne sera plus réprimé.

 

En règle générale, par exemple il est difficile pour un seul individu d’influencer les conditions météorologiques.

 

Mais elles peuvent être influencées par une conscience de groupe (rien de nouveau pour certaines tribus avec leur danse de la pluie). La météo est largement influencée par les fréquences de résonance, appelées les fréquences de Schumann. Mais ces mêmes fréquences sont également produites par notre cerveau ; et lorsque de nombreuses personnes synchronisent leurs pensées ou si certains individus (maîtres spirituels, par exemple) focalisent leurs pensées à la manière d’un laser, alors il n’est pas surprenant que scientifiquement parlant ils puissent influencer le temps.

 

Le chercheurs en conscience de groupes ont formulé la théorie de civilisations de Type I.

Une humanité qui a développé un groupe de conscience du nouveau type n’aurait jamais de problèmes environnementaux, ni de pénurie d’énergie. Car si elle devait utiliser la puissance mentale en tant que civilisation unifiée, elle aurait le contrôle des énergies de sa résidence planétaire en tant que conséquence naturelle. Et cela inclut toutes les catastrophes naturelles !!! Une civilisation théorique de Type II serait même capable de contrôler toutes les énergies de sa galaxie.

 

Dans mon livre ‘“Nutze die taeglichen Wunder’, je cite un exemple. Chaque fois qu’un grand nombre de personnes concentrent leur attention ou leur conscience sur quelque chose comme Noël, la coupe du monde football ou les funérailles de Lady Diana en Angleterre, un certain nombre aléatoire de générateurs dans les ordinateurs commencent à donner des numéros ordonnés plutôt qu’aléatoires.

 

Un groupe de conscience ordonné crée l’ordre dans tout son environnement ! (1)

 

Lorsqu’un grand nombre de personnes se rassemblent de façon très proche, les potentiels de violence se dissolvent également. Il semblerait qu’ici aussi une sorte de conscience humanitaire soit créée.

 

Lors de la Love Parade, par exemple, où chaque année des millions de jeunes se rassemblent, il n’y a jamais eu d’émeutes brutales comme il peut s’en produire par exemple lors de manifestations sportives.

 

Le seul nom de l’évènement n’est pas considéré ici comme étant la seule raison. Le résultat de l’analyse indique plutôt que le nombre de personnes était TROP IMPORTANT pour permettre un basculement vers la violence.

 

Pour revenir à l’ADN : Il semble être également un supraconducteur organique qui peut travailler à la température normale du corps. Les supraconducteurs nécessitent des températures extrêmement basses de l’ordre de – 200 à – 140°C pour fonctionner. Comme nous l’avons appris récemment, tous les supraconducteurs sont capables de stocker de la lumière et donc des informations.

Ceci est une explication plus détaillée de comment l’ADN peut stocker les informations.

 

Il y a un autre phénomène lié à l’ADN et aux vortex (trous de vers). Normalement ces trous de vers super miniatures sont hautement instables et se maintiennent seulement pendant une infime fraction de seconde.

 

Sous certaines conditions (lire le livre de Fosar/Bludorf) des trous de vers stables peuvent s’organiser d’eux– mêmes pour former ensuite des domaines distincts de vide où par exemple la gravité peut se transformer en électricité. Les espaces du vide sont des boules auto–lumineuses de gaz ionisé qui contiennent des quantités considérables d’énergie.

 

Il y a des régions en Russie où ces boules lumineuses apparaissent très souvent. Après la confusion qui s’ensuivit, les Russes ont commencé des programmes de recherches massives qui ont fini par conduire aux quelques découvertes mentionnées ci–dessus. Nombreux sont ceux qui connaissent ces espaces de vide en tant que boules brillantes dans le ciel. En leur portant un regard attentif et en leur demandant ce qu’elles pouvaient être, j’ai alors pensé « Hello, là–haut. Si vous êtes un Ovni, volez en triangle. » Et soudainement, les boules de lumières se sont mises à voler en triangle.

Ou bien elles ont traversé le ciel comme des rondelles de hockey sur glace.

 

Elles ont accéléré de zéro à une vitesse folle tout en glissant doucement dans le ciel. Certains en restent bouche bée et comme beaucoup d’autres, j’ai pensé qu’elles étaient des Ovnis, apparemment amicaux, car elles volaient en triangle juste pour me faire plaisir.

 

Maintenant les Russes se sont aperçus que dans les régions où les espaces de vide apparaissent souvent, les boules de lumière volent parfois du sol vers le ciel et qu’elles peuvent être guidées par la pensée.

 

On s’est aperçu depuis que les espaces de vide émettent des basses fréquences comme celles qui se produisent également dans notre cerveau. Et en raison de cette similarité d’ondes, ces boules de lumière sont capables de réagir à nos pensées.

 

S’exciter sur une qui se situe au niveau du sol ne pourrait pas être forcément une très bonne idée car ces boules contiennent une énergie phénoménale et sont capables de faire muter nos gènes.

 

Il convient de dire qu’elles peuvent le faire, mais ce n’est pas nécessairement ce quelles font. De nombreux enseignants spirituels produisent en méditation profonde de telles boules visibles ou colonnes de lumière ou bien elles peuvent se manifester lors d’un travail énergétique qui déclenche des sentiments plutôt agréables et qui ne cause aucun dommage.

 

Apparemment, cela dépend également d’un certain ordre intérieur et de la qualité et de la provenance de cet espace de vide. Il y a quelques enseignants spirituels ( le jeune Anglais Ananda, par exemple) avec lequel on ne voit rien au premier abord, mais si on essaie de le photographier alors qu’il est assis, qu’il parle ou médite en hyper– communication, on obtient la photo d’un nuage blanc sur une chaise.

 

Dans certaines sessions de guérison Terrestre, ces effets de lumière apparaissent également sur les photographies.

 

Autrement dit, ce phénomène est dû aux forces de gravité et d’antigravité qui sont décrites précisément dans le livre ; et aux vortex (trous de vers) avec une hyper– communication encore plus stables et donc avec des énergies hors de la structure de notre espace/temps.

 

Les générations précédentes, qui sont rentrées en contact avec de telles expériences de télécommunication et de vide spatial visible, étaient convaincues qu’un ange apparaissait devant eux.

 

Et nous ne pouvons pas être sûrs des formes de conscience auxquelles nous avons accès lorsque nous utilisons l’hyper–communication. Ne pas avoir de preuve scientifique de leur existence réelle (les personnes qui ont de telles expériences NE souffrent pas toutes d’hallucinations), ne signifie pas qu’elles n’aient pas de contexte métaphysique.

 

Nous avons simplement fait un pas de géant dans notre compréhension de la réalité.

 

La science officielle reconnaît également des anomalies sur Terre (qui contribuent à la formation de vide spatial), mais seulement moins de 1%. Mais les anomalies gravitationnelles récentes passent de 3 à 4%. Un de ces endroits est Rocca di Papa, au sud de Rome (l’endroit exact est noté dans le l ivre ‘ Vernetzte Intelligenz’). Des objets ronds de toutes sortes, que ce soit des balles ou bien des bus entiers, dévalent…vers le haut. Mais cet endroit à Rocca di Pappa est plutôt restreint, et les sceptiques défiant la logique essaient encore de prouver la théorie de l’illusion d’optique (ce qui ne peut pas être le cas en raison des différentes caractéristiques de l’emplacement.)

Par Rusty James


http://rustyjames.canalblog.com

Trouvé sur : http://www.arcturius.org

Important : Vous êtes invité à reproduire ce texte pour le transmettre en mettant ceci :
« Trouvé sur http://www.legrandchangement.com »
Merci !

 

 

 

  "L'Epigénétique"...Médecine Quantique contre médecine Newtonienne.  

Dr.Bruce LIPTON

 

Can we change our Genes & DNA with our thoughts ?

 

For the first time, researchers have been able to construct a gene network that can be controlled by thoughts. Martin Fussenegger, a professor at ETH Zurich led the research project that shows the powerful potential of thought. While we can’t answer the question for certain quite yet that we could control our genes and DNA with thought, discovery seems to be moving in that direction.

 

This may turn the heads of some scientific minds as it was always believed that we are a victim of our genes in a sense and that we have no control of our body functions. Butepigenetics is starting to paint a different picture over time. The field of epigenetics refers to the science that studies how the development, functioning and evolution of biological systems are influenced by forces operating outside the DNA sequence, including intracellular, environmental and energetic influences.

According to cellular biologist Dr. Bruce Lipton, the new biology moves you out of victim-hood and into Mastery—mastery over your own health. He is referring to using thought and emotion to alter genes.

 

“We have to come to a new way of understanding biology. This ‘new’ understanding has actually already been in the leading edge of science for 10 years now. It takes at least 10 or 15 years for science to take a fact from its first inception and get it out into the public so that the people can understand it. That means anything in current textbooks is at least 10 or 15 years old. What your going to hear is whats going to be the future textbooks.” — Dr. Bruce Lipton 

http://www.collective-evolution.com/2014/12/05/see-how-scientists-are-controlling-genes-with-thoughts/

 

 

VOUS POUVEZ VRAIMENT MODIFIER VOTRE ADN – VOICI COMMENT…

Posted by  on 11 mai, 2015 in SCIENCE |

adn2

Si vous croyez que vous êtes à la merci de votre code génétique, excellentes nouvelles, cette idée reçue est enfin remise en question. A noter qu’elle l’était déjà par Lamark, un contemporain de Darwin! Selon la science de l’épigénétique (étude des facteurs environnementaux sur la façon dont l’ADN introduit des changements dans l’expression des gènes), les cellules souches et même l’ADN lui-même peuvent être modifiés par des champs magnétiques, la cohérence cardiaque, des états mentaux positifs et l’intention. Les meilleurs scientifiques du monde entier sont d’accord: le déterminisme génétique est une théorie erronée.

Juguler la mentalité de victime de la génétique

L’ADN avec lequel nous sommes nés n’est pas le seul facteur déterminant pour notre santé et notre bien-être. Le docteur en biologie des cellules-souches, Bruce Lipton, auteur de The Biology of Belief, explique la différence importante entre le déterminisme biologique et l’épigénétique dans une interview avec le Magazine Super Consciousness:

« La différence entre ces deux facteurs est importante parce que cette croyance fondamentale appelée déterminisme génétique signifie littéralement que nos vies, qui sont définies en tant que nos caractéristiques physiques, physiologiques et émotionnelles, sont contrôlées par le code génétique. Ce genre de système de croyance produit une image de personnes étant des victimes: si les gènes contrôlent nos fonctions vitales, alors nos vies sont contrôlées par des choses extérieures à nos capacités de les modifier. Ceci conduit à une victimisation selon laquelle les maladies et troubles qui se présentent dans des familles sont propagées au moyen des gènes associés à ces caractéristiques. Les données de laboratoire démontrent que ce n’est pas vrai ».

La théorie de Lipton est confirmée par Carlo Ventura, MD, Ph D, professeur et chercheur à l’Université de Bologne en Italie. Le Dr Ventura a montré par des tests de laboratoire que l’ADN des cellules-souches peut être modifié en utilisant des fréquences de champs magnétiques.

C’est comme une machine à remonter le temps. En quelque sorte, vous effectuez une reprogrammation en arrière avec ces cellules qui ont un état indéterminé dans lequel toute sorte de décision est en quelque sorte possible, même la décision de devenir virtuellement n’importe quelle sorte de cellule de l’organisme. Considérons bien le potentiel gigantesque de cette découverte.

Il ajoute que deux scientifiques Prix Nobel ont même découvert que « les cellules adultes non cellules-souches peuvent être reprogrammées en arrière de manière épigénétique à un état dans lequel elles peuvent éventuellement donner naissance à des cellules neuronales, des cellules cardiaques, des cellules musculaires, squelettiques ou des cellules productrices d’insuline ».

Modifier l’ADN par l’intention

Selon l’Institut HeartMath à Boulder Creek en Californie, l’épigénétique englobe bien plus que l’ADN, notre environnement et les expériences de la vie. Après deux décennies d’études, les chercheurs ont découvert que des facteurs comme l’amour et l’appréciation ou bien l’anxiété et la colère influencent aussi le plan directeur d’une personne. Dans une expérience, des participants sélectionnés ont été capables de modifier leur ADN en dirigeant leurs états mentaux positifs.

On a instruit une personne tenant trois échantillons d’ADN pour qu’elle génère la cohérence cardiaque – un état bénéfique de l’équilibre et de l’harmonie mentale, physique et émotionnelle – avec l’aide d’une technique de HeartMath qui utilise la respiration cardiaque et des émotions positives intentionnelles. L’individu a réussi, selon les instructions, à se détendre intentionnellement et en même temps à détendre deux des échantillons d’ADN à différents degrés en laissant le troisième échantillon inchangé.

Les bénévoles du groupe de contrôle qui avaient une cohérence cardiaque faible étaient incapables de modifier l’ADN.

Expression des cellules saines et alimentation basée sur des nutriments quantiques

Si nous voulons nourrir notre corps au niveau cellulaire (et non promouvoir la maladie), l’Institut recommande une alimentation abondante en nutriments quantiques. Lorsque nous sommes stressés ou négatifs, nos réserves énergétiques biologiques sont détournées de la tâche importante de la régénération et la réparation de l’organisme. Nous pouvons contrer cette famine cellulaire en nous concentrant sur des véritables états de soin, d’appréciation et d’amour. Ces émotions positives améliorent notre système énergétique et nourrissent le corps, même jusqu’au niveau de l’ADN. HeartMath appelle ces sentiments positifs des « nutriments quantiques ».

L’Institut propose plusieurs outils gratuits qui aident à la création d’un état cohérent rapidement et facilement. 

 

Traduction sur http://www.sante-nutrition.org/

ATELIER YOGA TIBÉTAIN du RÊVE ET DU SOMMEIL : TOUTES LES INFOS 

Retrouvez ici mon Interview pour BTLV  :

Interview Complète
Yoga et méditation.mp3
Fichier Audio MP3 55.4 MB

Si vous le souhaitez, vous pouvez participer au développement de mon activité et la création d'un Centre  à Paris , en faisant une donation,  Merci :)