Le mot Miracle était si souvent dans l’air ...

 

« Le mot Miracle était si souvent dans l’air ces derniers mois comme quelques couronnement qui m’attendrait quelque part. Il hantait les livres, les pensées, les Cœurs. Je sais maintenant que ce chant de conscience s’est bel et bien constitué. Il ne consiste pas dans une séquence de gestes attendus, comme de rouler son matelas sous le bras et de rentrer chez soi d’un pas leste ; non c’est un miracle plus inattendu encore . Il est autour de moi comme une senteur qui pénètre tout. Il est contenu entier dans ce sublime mot ancien : béatitude. Il me recouvre toute entière.

Qui eût pu soupçonner qu’au Cœur d’une aussi difficile épreuve se soit lovée la merveille des merveilles ? Pour combien de temps, je l’ignore à part qu’elle est là, palpable comme un corps aimé, caressable comme une peau, dont les doigts portent l’indélébile mémoire.

Quel univers est-ce que je fais vaciller en écrivant cela ? Et me croira t-on, mais peu importe, si je dis que je n’ai jamais été plus heureuse que maintenant ?

De toutes mes heures, de tous mes jours, de toute ma vie,  je dépose ces mots au pieds de la page avec la plus extrème simplicité. Je ne veux, ce faisant, rien prétendre, rien prouver. Je remercie seulement ceux qui me lisent, de recevoir ces paroles avec la même simplicité que celles avec lesquelles je les laisse ce soir, couler de ma plume. "

 

« N’appelle pas Dieu à voix haute

Sa Source est en toi

Et si tu n’obstrues pas le passage,

Rien n’en suspend la coulée. »

Angelus Silesius 

 

Christiane Singer – Derniers fragments d’un long voyage

 

 

« Une personne pleine de vie n’aura pas peur de la mort parce qu’elle vit ! Lorsque vous vivez vraiment votre vie, la peur de la mort n’existe pas. Vous pouvez même vivre la mort. Quand la mort s’approchera, vous y serez tellement sensibles, que vous la vivrez dans la joie. Elle sera une expérience merveilleuse. Si vous êtes pleins de vie, vous pouvez même vivre la mort et alors la mort n’existe plus. Si vous pouvez même vivre la mort, si vous pouvez même être sensibles à votre corps qui meurt, et que vous vous retirez vers le centre et que vous vous dissolvez , si vous pouvez même vivre cela, vous êtes devenus éternels. »

 

Osho  _ Intuition

Écrire commentaire

Commentaires : 0

ATELIER YOGA TIBÉTAIN du RÊVE ET DU SOMMEIL : TOUTES LES INFOS 

Retrouvez ici mon Interview pour BTLV  :

Interview Complète
Yoga et méditation.mp3
Fichier Audio MP3 55.4 MB