Échanges énergétiques 

Échanges énergétiques

 

L'orgasme met en circulation un flot important d'énergie qui stimule les différentes parties du corps et pas seulement la zone pelvienne. Il réagit par des manifestations spontanées variées qu'il est bénéfique d'accueillir: spasmes, tremblements, émotions, rires, pleurs, sons vocaux, cris, etc. Les pleurs, qui intriguent et parfois choquent certains et certaines, n'indiquent en aucune façon un chagrin ou un drame, mais au contraire une libération intense d'énergie de vie. Honorez-les .

 

D'autres manifestations énergétiques ont lieu sur des plans plus subtils. Nous dégageons en permanence un champ bioénergétique qui est perçue par les autres. Réciproquement, nous sommes réceptifs aux champs bioénergétiques des autres. Même si cela vous semble étrange, vous pouvez réaliser que c'est une expérience habituelle et familière. Si quelqu'un est triste par exemple, vous le ressentez facilement, vous le sentez habité d'une énergie lourde et cette énergie lourde vous atteint. Ce phénomène est explicable par l'existence des corps énergétiques et de l'aura (voir Chakras et corps subtils).


 


Contrôlez la qualité de l'énergie échangée

 

Dans un échange relationnel, l'énergie de l'autre s'infuse dans notre aura et réciproquement. Si son énergie est lourde, et si nous nous laissons envahir par son émotion, nous pouvons en être affectés et devenir tristes ou fatigués. Mais si nous savons rester dans la confiance et la légèreté, si nous ne nous impliquons pas émotionnellement dans les émotions de l'autre, si nous restons centrés sur la respiration, alors les énergies parasites de notre aura sont dispersées. Tout reste en équilibre.

 

Faire l'amour, c'est aussi émettre ses énergies et recevoir celles de l'autre de façon approfondie. Lorsque vous faites l'amour, vous vous confiez à l'autre dans votre plus grande intimité et vos corps sont plus réceptifs. Si vous faites l'amour dans une intention de pouvoir et de manipulation, vous contribuez à abaisser les énergies de l'autre. Inversement, si vous faites l'amour dans le respect de l'autre et le don de vous, vous nourrissez son énergie d'amour. Les énergies qui sont ainsi communiquées à un partenaire peuvent rester incrustées dans ses corps énergétiques.

 

Inversement, un partenaire peut être encombré de vieilles énergies provenant de ses anciennes relations, énergies encore présentes et influentes. Donc attention si elles sont lourdes. N'en soyez pas effrayé pour autant, ne repoussez pas forcément cet être, mais soyez conscient. Purifiez-vous si nécessaire discrètement après un échange amoureux parasité, ou bien de vos anciennes relations. Utilisez des huiles essentielles en parfum ou en friction, méditez, visualisez que vous restituez ces parasites à la lumière (voir Puissance de l'imaginaire), pardonnez-vous et pardonnez à vos anciens partenaires, et surtout ressentez votre amour profond pour vous-même et pour votre partenaire .


 

 

Élévation vibratoire

 

Lorsque le rapport sexuel est effectué véritablement dans l'amour de soi et de l'autre, le rapport sexuel éveille des forces latentes puissantes, induit des flashs cosmiques et propulse vers un autre état de conscience. Le rapport sexuel peut ouvrir d'autres portes, d'autres royaumes et vous transporter dans des dimensions de plus en plus vastes.

 

L'union sexuelle peut être effectuée intentionnellement avec la pensée d'augmenter la fréquence vibratoire de votre corps et d'échanger vos codes d'évolution vibratoires. Ordinairement, l'énergie sexuelle reste au niveau génital et dans le ventre. Vous pouvez lui ordonner de monter dans votre colonne vertébrale jusqu'au cœur et au-delà vers les centres supérieurs du cerveau, vers le chakra coronal, ce qui aura pour effet de faire surgir l'orgasme dans la tête (voir Alchimie sexuelle).

 

Lorsque vous vivez une relation profonde, faites toujours intervenir le facteur le plus important, celui de la communion totale de vos corps, de vos âmes, et faites monter ces énergies le plus haut possible. Cet acte sera merveilleux pour vous. Il ne s’arrêtera pas au niveau de l'animalité humaine, il sera vraiment au niveau de l'homme de demain. Nous ne vous avons pas dit de "jouer" à faire monter les énergies, nous vous avons simplement dit ceci: que lorsque l'acte est très bien vécu, très bien mené en quelque sorte, les énergies montent automatiquement et vont là où elles doivent aller.Nous parlons simplement de ce que tout un chacun peut vivre au quotidien et qui n'est pas dangereux si c'est fait dans la pureté et l'amour... Les [humains] qui commencent vraiment à évoluer sur ce chemin de Lumière ont des relations intimes totalement différentes, beaucoup plus profondes, beaucoup plus vécues au travers de l’âme qu'au travers du corps, et ils s'en sortent grandis, avec une nouvelle force. (Monique Mathieu - la sexualité)


 

La femme initiatrice

 

Les énergies féminines ont un rôle particulier que peu de femmes connaissent ou pressentent, et que les hommes ignorent. Dans le cœur et la sagesse corporelle de la femme se trouvent des pouvoirs fabuleux. L'humanité doit retrouver ces connaissances qui n'ont pas été perdues mais restreintes à certains groupes de personnes aptes à les recevoir et les apprécier. Il existait autrefois des enseignements à ce sujet, qui ont été bafoués et occultés.

En fouillant dans les traditions, on découvre vite que la maitrise de la sexualité a été largement enseignée de par le monde à des classes de femmes initiées et chez les femmes chamanes.

 

On en trouve des exemples en Asie, parmi les prêtresses égyptiennes, chez les peuples autochtones (voir Accouchement, sang menstruel et chamanisme). Il est dit que Marie-Madeleine a été initiée à l'alchimie sexuelle en Égypte. L'initiation inclut la maitrise des muscles, des courants énergétiques du corps et des états de conscience. Ces femmes étaient capables d'aider les hommes et les femmes à accéder à leur maitrise et à développer leurs autres dimensions.

 


Le rayonnement magnétique féminin


Lorsque la femme peut s'abandonner complètement aux courants de vie, son corps s'ouvre comme une fleur. Comme la fleur, elle émet ses parfums et effluves, chimiques, physiologiques, biomagnétiques.

La femme ne peut s'abandonner complètement que si elle se sent en sécurité, sinon elle conserve une tension due à un reste de vigilance. Elle se sent en sécurité complète si elle est profondément aimée et estimée, sans aucun jugement sur son corps ou ses attitudes.

 

Dans ces conditions, l'ouverture du corps et les effluves magnétiques sont produites en stimulant ses sens par le toucher et les caresses. Le champ magnétique culmine en puissance au moment de l'orgasme.

 

Le champ magnétique persiste tant que la femme reste en état de grâce, y compris après l'union dans un autre environnement. Dans ce cas, la femme est très attirante et magnétique. Les hommes qui l'approchent en ressentent parfois des effets sexuels dans leur corps. Ils doivent donc prendre conscience de ce qui se passe, savourer leurs sensations et respecter la femme.


 

Le nid magnétique

 

Après l'orgasme, les vagues énergétiques de la femme oscillent longuement dans son corps et il est recommandé de ne pas arrêter l'étreinte des corps juste à ce moment. Il serait dommage que l'homme suive sa tendance à se lever ou s'endormir car c'est alors que l'homme et la femme peuvent bénéficier du champ biomagnétique de la femme.

En restant en contact avec elle par ses caresses et le contact corporel, en s'abandonnant, l'homme reçoit des courants énergétiques puissants dans ses corps subtils. Il se blottit contre elle, se laisse enlacer. Il entre en contact avec l'essence féminine. Cette attitude n'a rien de puéril, ni d'antiviril . Son énergie sexuelle est nourrie et devient plus puissante. (d'après Le manuscrit de Marie-Madeleine, T. Kenyon et J. Sion)

 

 LiRE L'ARTICLE  : Marie-Madeleine, Une Initiée

 

L'alchimie féminine

 

Les femmes ont le plus souvent éprouvé de la répugnance pour leur sang menstruel, plutôt que de le considérer comme la source de leur puissance... Depuis des éons, on déclare aux femmes que leur sang est une malédiction, et elles sont devenues terrifiées de leur propre sang. Elles ne comprennent pas qu'il est leur source et leur puissance. (Terre, B. Marciniak - lire la suite dans Alchimie sexuelle)

 

Autrefois, les prêtresses qui avaient la connaissance de l'alchimie sexuelle la transmettaient au cours de quelques initiations secrètes à des hommes qui avaient atteint un certain niveau de service au divin, pour leur permettre d'accéder à une plus grande puissance spirituelle.


( Dans les romans d'Anton Parks, Les chroniques du Girku, on suit avec bonheur les aventures des prêtresses qui détiennent la connaissance de l'alchimie sexuelle. Elles la transmettent au héros au cours de quelques initiations secrètes. )

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0

ATELIER YOGA TIBÉTAIN du RÊVE ET DU SOMMEIL : TOUTES LES INFOS 

Retrouvez ici mon Interview pour BTLV  :

Interview Complète
Yoga et méditation.mp3
Fichier Audio MP3 55.4 MB